♪ And you will know my name is the Lord when I lay my vengeance upon thee. ♪ [PV Caly ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

♪ And you will know my name is the Lord when I lay my vengeance upon thee. ♪ [PV Caly ♥ ]

Message par Nyméra L. Miller le Lun 27 Oct - 1:57

Confortablement installée dans un profond fauteuil en daim, j'attendais, les mains emmêlée devant moi, la venue d'une jeune femme dans mon bureau. Le rendez-vous avez été fixé à 16heures, bien assez tôt pour ne pas tomber dans l'heure de pointe du lieu branché que je m'étais mise en tête de diriger. Il était 15h57, cela faisait dix minutes que j'attendais, perdue dans mes pensées, comme il m'arrivais si souvent de l'être.

Dans ces moments là, il m'arrive de lui parler. Enfin, il me projette ses émotions, plus qu'il ne s'exprime. Dans nos profondeurs, nous nous comprenons. J'aime mieux cela, d'ailleurs. J'ai toujours trouvé que l'on apportait trop d'importance aux paroles. Seuls comptent les actes. Les paroles sont puériles, arrogantes, couardes. Elles ne sont seulement qu'une brique de plus à un mur derrière lequel nous cachons nos vérités. Nos mensonges.

Moi la première. Et je vis très bien avec, comme j'aime à le dire. Seulement, je ne fais que dire. Qui sait si cela est réellement vrai, au final ?

Quoi qu'il en soit, il est 16h02. Elle est en retard. Cela m'agace légèrement, mais, malgré tout, j'ai pris l'habitude de devoir attendre seule, dans ce même bureau, la lente arrivée des convoqués.

Je garde un masque impassible. Depuis que je suis sortie de l'enfer des Pourris, je sais que personne ne pourra jamais le démasquer, si forte cette personne soit elle à détecter le mensonge. J'ai réellement perdu ma vie antérieure. Je suis autre chose que ce que j'ai pu être. Je n'ai peur que d'une seule et unique chose : d'y retourner. De me vider de nouveau. Voilà mon unique frayeur. Non quelques vampires pointilleux, susceptibles et soupçonneux. Et si facilement manipulables. Ils me désintéressent.

Trois frappements retentissent dans l'espace du bureau, brisant le silence de mes réflexions.
Et c'est de mon habituel ton neutre et légèrement ironique que je lance :

-C'est ouvert. Vous pouvez entrer.


Ma voix est chaude. D'ailleurs, la pièce entière l'est. J'ai parfois l'impression de saturer l'atmosphère autour de moi. C'est certainement vrai. Du moins, c'est plutôt le lion qui vit en moi. Même si il se retient, je sais qu'il veut sortir. C'est un Roi, après tout.

La lourde porte s'ouvre donc sur une jeune femme, qui referme consciencieusement la porte derrière elle. Je l'observe, d'un œil distrait. Elle a des cheveux blonds coupés très courts accouplés à un mèche d'un bleu presque provocant. Sa posture en elle-même démontre une sorte de provocation perpétuelle. Elle se tient droite, à la limite cambrée, le menton en avant dans un air de défi et une moue inconsciemment sceptique. Mais je décèle autre chose. Est-ce de la peur ? Peut-être. Ici, tout le monde a peur, et pour des raisons aussi variées que justifiées. Mais... Je pose mes yeux bicolores dans les siens, vert émeraude. Au fond de moi, quelque chose remue. Cela me trouble. Pourquoi ? Qu'est-ce qui le pousserait à se manifester maintenant ?

Mon regard reste impassiblement fixé sur celui de la jeune prostituée, tendis que les coins de mes lèvres s'étirent dans un fin sourire, un sourire tranchant.

-Approchez-vous, vous pouvez vous asseoir. Quel est votre nom?


Je n'ai pas bougé d'un millimètre, la suivant du regard tandis qu'elle s'installe. Des questions familières, une invitation ouvertement proclamée. Je fais des efforts.

Qu'y a-t-il ? Demandent clairement mes émotions au lion.
Son odeur diffère. Méfie-toi d'elle, me répond-t-il dans sa langue.

_________________
Nyméra L. Miller

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 14/09/2014

Feuille Perso'
Liens:
Orientation sexuelle: Hétéro.
Métier: Dirige le

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ♪ And you will know my name is the Lord when I lay my vengeance upon thee. ♪ [PV Caly ♥ ]

Message par Calypso Heart le Sam 1 Nov - 10:11

En retard, je suis en retard, en retard, je suis en retard ! Monsieur Le Chapelier ne sera pas content, je suis en retard, en retard... EN RETARD ! Mon Dieu, aurai-je mon thé ? Je suis en r'tard, en r'tard !

Ton pas vif, ton regard hagard, les cernes sous tes yeux. Ta nuit avait été agitée, non pas par des clients, pas du tout même, mais par une réunion rebelle qui avait durée jusqu'à l'aube. La Crypte de L'Eglise avait été infestée par une dizaine de Rebelles de La Cellule et tu avais tenu la séance pendant plus de 5h, à parler et à controverser sur différents sujets plus ou moins importants. En soi, tu aimais bien ça, et te coucher tard ne te dérangeait pas, tes journées se passant à agir pour les Rebelles, à prier ou à dormir. Mais ce matin, tu aurai du ne pas être fatiguée, et te réveiller à temps. Finalement, tu n'avais pas dormi du tout, et s'était vraiment lentement que tu étais arrivée en retard à ton rendez-vous avec Mlle Miller, la Présidente, la Directrice du Seventh Sky.

Tu avais pris la décision, après avoir parlé un peu avec la Mère Supérieure, celle qui t'avait pendant longtemps servie de Soeur Ainée et de modèle, la Maîtresse dans l'art de la prostitution que tu avais finalement supplantée. Vous aviez décidé que la Chapelle pouvait aussi avoir un petit coin pour vendre ses livres de prières, ses chapelets pour aider St-Jack a être rénovée. Et la Boutique, nommée Le Couvent vendrait aussi tout ce qui était instruments de BDSM et autres petits accessoires, tels que certains costumes des Nonnes Masochistes, le cuir qui moulait bien les formes. Cette idée avait germée dans ton esprit alors que tu te faisais prendre par un de tes clients, un petit vendeur dans une des boutiques du Seventh Sky qui avait demandé si des pass étaient disponibles pour profiter de réductions auprès du Bordel si on venait souvent. Un système de réduction et une carte de fidélité ? Ouais, en gros.

C'était totalement amoral. C'était certain. Même pour toi, vendre ton corps comme un véritable bout de viande, ça te semblait dingue. Mais l'Eglise était en train de tomber en ruine et ça te rendait folle. Puis La Chapelle était devenu un vrai commerce luxuriant et lucratif mais très franchement c'était aussi pour le côté Rébellion que tu faisais de tels sacrifices même si l'Honneur que tu pouvais avoir avait depuis longtemps disparu. Le souffle haletant, tu relèves doucement une mèche de tes cheveux pour te recoiffer et avoir un air présentable, presque honorable et de femme normale. Tu portes une robe bleue, simple, sans décolleté, ample au niveau des genoux, très jolie. Tes cheveux courts sont un peu emmêlés et tes yeux verts vraiment fatigués. Mais ce qui se lit surtout dans ton regard et dans la moue un peu en coin de tes lèvres, c'est surtout cette panique qui t'accompagne beaucoup ces temps-ci.

Depuis que Le Premier Exorciste a découvert ton secret, il est vrai que tu es plus angoissée, plus stressée. Tes mouvements sont parfois nerveux, presque tremblants. Tu as beau vouloir te contrôler au maximum, cette transformation brutale et incontrôlée t'as pas mal touchée, finalement et en perdant tes yeux dans ceux de la jeune femme face à toi, tu retrouves un calme et une froideur qui te rendent un peu de ta propre froideur, de ton caractère manipulateur. Tu t'assoies, te glissant doucement sur la chaise avant de poser tes mains sur tes genoux avec un sourire presque aimable, la provocation qui est associée à ton corps laissant place à un petit frisson. Tes yeux s'écarquillent un peu, tes pupilles se rétrécissent un peu alors que tu glisses ta langue sur ta lèvre inférieure, la mordillant doucement de tes dents.

" - Bonjour, Mlle Miller." Un long frisson parcourt ta colonne vertébrale malgré la chaleur de la pièce qui est délicieuse. Tu fermes à demi tes yeux émeraudes et remonte ta main pour la lui proposer si elle veut la serrer. Si elle ne le fait pas, tu ne prendras pas offense, tu n'es vraiment pas à ça vrai, mais en tant que Soeur, tu es polie. A ton cou, il y a ta croix, bien visible.  " Soeur Calypso, Mlle. Je suis de l'Eglise St-Jack." Un léger sourire se dessine sur tes lèvres alors que tu te rapproches doucement, ton souffle calme s'accélérant un peu plus. Tes yeux sont dans les siens, bloqués, comme essayant de comprendre ce que tu ressens là actuellement pour cette jeune femme. Hypnotisant, ton regard parait être concentré sur tes sensations, avant qu'enfin tu sembles revenir à toi même. Quelque chose dans cette pièce, dans cette ambiance, il y a quelque chose de bien plus fort. Quelque chose que toi et elle, vous avez en commun.

" - Je suis désolée du retard, un petit imprévu m'a retenu à L'Eglise, auprès de nos fidèles. Je n'ai pas pu expliquer pourquoi je prenais rendez-vous avec vous. Pour résumer en quelques mots, pour ne pas vous expliquer en détail quelque chose qui ne vous intéresserait pas, il s'agirait seulement d'une Boutique dans votre ensemble pour nous aider à reconstruire les Etages de L'Eglise. Tout l'extérieur se détériore aujourd'hui et si le Seventh Sky acceptait la Boutique de L'Eglise St-Jack nous pourrions alors rénover ce lieu Saint."


Ton ton est calme, ta manière de parler est très douce, sérieuse, tu sais vendre ce qui t'intéresse. Tu es respectueuse, apparemment et malgré l'atmosphère pesante qui règne ici, dans ce bureau, tu arrives à contrôler tes frissons, ton regard qui coule sur le bureau et sur les fenêtre donnant sur certaines allées remplies de monde du Seventh Sky.  Tu finis par baisser enfin les yeux.

" - Est-ce que cela vous intéresserait ?"
Calypso Heart

Clergé de St-Jack
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 20/10/2014

Feuille Perso'
Liens:
Orientation sexuelle:
Métier:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ♪ And you will know my name is the Lord when I lay my vengeance upon thee. ♪ [PV Caly ♥ ]

Message par Nyméra L. Miller le Lun 3 Nov - 7:14

J'empoignai la main qu'elle me tandis, lâchant au moment où elle s'asseyait en face de moi.

C'était plus qu'un contact physique. Il y avait quelque chose d'autre. Quelque chose que je n'aimais pas. Et pourtant... Ce n'était pas du rejet qu'éprouvait le lion. C'était de l'attirance.

Je tâchais de ranger ceci dans un coin de mon crâne, dirigeant mes pensées vers le côté professionnel de cette rencontre. J'écoutais donc sa requête de mon air impassible, me concentrant sur sa demande. Elle ne pouvait pas me duper, nous savions toutes deux que ce n'était qu'un jeu. Jeu dont, malgré le fait de m'y hasarder ponctuellement, avait fini par me lasser. Néanmoins, il me serait utile aujourd'hui.

Elle m'affichait le portrait d'une none bienveillante envers sa maison, armée de l'éternelle volonté de bien faire, pieuse, qui plus est. Peut-être l'était elle. Pauvres Étages de l’Église. Qu'en avais-je à faire, au juste ? Absolument rien, mais telle était notre vie. Elle me présentait son projet avec toute l'humilité du monde, la tête baissée, attendant apparemment mon bon vouloir. C'était certes une des meilleures manières de convaincre un receveur comme j'aurai pu en avoir le profil. Seulement j'aimais les choses claires, dénuées de tout élément ne constituant pas l'intérêt professionnel. Sans pour autant sortir du jeu perpétuel, il faut savoir être aussi complaisant en surface que clair dans ses sous-entendus. Elle l'était certes d'un côté, mais le second était moins clarifié. Je me méfiais toujours du second côté.

Nous savons ce qu'il se passe. Nous voulons juste le ranger hors de notre vue, pour ne pas le remarquer. Mais cela est impossible. Cela nous perturbe, cela titille notre tranquillité d'esprit. Cela se joue de nous.

Etais-ce moi ou lui qui pensait ceci ? Non, ce n'était pas la bonne question. Qui pensait ceci ? Ni lui, ni moi. Nous deux, d'une seule et même voix.

Mon sourire se fit indulgent, et dans mon ton déteignit une touche d'ironie.

-Je ne doute pas que vous vouliez tout le bien du monde pour votre pieuse Église. Et je serai heureuse de participer, bien que de manière détournée, à sa rénovation partielle. Si nous arrivons à conclure un accord convenable pour nos deux institutions, bien entendu.

C'était donnant donnant, comme à mon habitude. Bien que j'aurai pu faire don de cette boutique à l'Eglise dans le but d'améliorer la notoriété de mon Institution.
J'observais imperturbablement le fond des ses pupilles, espérant relever quelque réaction à ma réplique. Voire plus encore. Je voulais aussi trouver un indice... Un indice qui me permettrait de mieux comprendre en quoi cette femme troublait le Lion. Cela, cela me perturbait assez pour occuper autant de place dans mes pensées que cette stupide proposition pour l'ouverture d'une énième boutique de sex-shop dans le Seventh Sky. J'étais pratiquement sure qu'elle était métamorphe. Ce n'était pas la première que je croisais. Mais alors pourquoi me déstabilisait-elle autant ?

Quelque chose me rassurait, néanmoins. Cela était réciproque. Je ne le voyais pas dans ses yeux, car elle les avaient pointés vers le sol, mais je le sentais. Elle est plus que troublée. Elle est effrayée. C'est son odeur change. Plus violente. Plus agressive.

Cependant, elle savait comment cacher cela.

Mon nez se transforma de nouveau alors qu'elle levai la tête pour me répondre, reprenant sa forme humaine.

La présence de cette femme Lui donnait envie de sortir. Je ne devais pas l'encourager en cherchant à en savoir plus.

_________________
Nyméra L. Miller

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 14/09/2014

Feuille Perso'
Liens:
Orientation sexuelle: Hétéro.
Métier: Dirige le

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ♪ And you will know my name is the Lord when I lay my vengeance upon thee. ♪ [PV Caly ♥ ]

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum