Les Exorcistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Exorcistes

Message par Eric Von Bunckenmark le Dim 7 Déc - 13:43

Fondé par le Drakul en personne lorsque les métamorphes commencé à devenir un problème (c'est-à-dire il y a environ une quinzaine d’années), l’ordre des Exorcistes a pour seule et unique mission de « gérer la menace thérianthrope », appellation très générale qui inclus l’aide à la recherche contre la thérianthropie, la détection, l’extermination de thérianthropes et les enquêtes liées aux thérianthropes. Lorsqu’une unité d’exorciste est associée à un détachement policier dans une enquête du genre, des « permissions » sont accordées. L’interrogation sur place, la brutalité policière et tout ce que les exorcistes jugent « nécessaire » à la bonne tenue de l’enquête se retrouve autorisé.

Il est bon de noter que bien que leur présence dans les rangs de l’ordre soit assez peu représentative, il existe des humains exorcistes, qui sont, de façon assez surprenante, traités de façon relativement égale par leurs pairs. Les ennemis communs sont encore la meilleure façon de forger des alliances…

HIERARCHIE
De nos jours, le directeur de l’ordre, appelé « Premier Exorciste », est Eric Von Bunckenmark. Le Drakul, occupé à d’autres vergers, à abandonné la direction de l’ordre à son dernier et plus prometteur fils. Depuis lors, une hiérarchie très stricte a été instaurée dans une organisation auparavant légèrement bordélique.

Premièrement et avant toute chose : le Premier Exorciste est le chef incontesté. Aucune discussion n’est autorisé, personne ne peut le démettre (excepté le Drakul, bien sûr), et c’est lui qui choisi qui lui succède.

L’ordre lui-même est divisé en quatre quadrants, numérotés fort justement de 1 à 4, respectivement responsables de l’extermination, la détection, l’enquête et la recherche. Chaque cadran est dirigé par un commandant. En-dessous de ça, il s’agit d’unités de quatre à dix personnes, avec à leur tête un lieutenant.

Malgré cette division et la tension tacite qui existe entre eux, il est courant que les quadrants doivent en venir à s’entraider pour certaines opérations. Ainsi, la détection (quadrant 2) peut aider les exterminateurs (quadrant 1) à localiser des repères de thérians pour les chasser et/ou les nettoyer purement et simplement.

En règle générale et quelque soit son appartenance, un exorciste dispose d’un équipement standard lui permettant de survivre en cas de rencontre inopinée avec un métamorphe. Cet équipement est constitué d’une épée, courte ou de chevalerie selon les préférences de chacun, d’un « shocker », une espèce de bolas électrique et d’une seringue contenant une charge de produit sensé perturber la transformation, à n’utiliser qu’en cas d’extrême urgence et ce pour deux raisons : la non-fiabilité du mélange et le fait qu’utiliser une seringue en combat rapproché peut être très compliqué.


QUANDRANT 1
Comme dit précédemment, la responsabilité du premier quadrant est l’extermination des thérians. Ou, comme énoncé en termes officiels : « le nettoyage des infectés ». Afin d’éviter les remous populaires, cette force de destruction massive est rarement utilisé, et avec une extrême prudence, afin qu’un raid sur un repère de thérians ne s’apparent pas aux yeux du public comme une simple extermination, mais plutôt comme « une mesure de protection préventive ». Autant vous dire que la propagande du régime marche plein pot dans de telles situations.

Les raids sont toujours organisés avec une extrême minutie, planifiés et exécutés de façon la plus propre et rapide et possible, par respect pour l’équipe de nettoyage (constituée des rookies du quadrant) et pour qu’aucun ne s’échappe. Lorsqu’une extermination est lancée, homme, femmes, enfants, malades, vieillards, tout y passe sans distinction. Il s’agit d’éviter que la « maladie » ne continue à se propager. De telles opérations sont souvent aidées par la FSI.

QUADRANT 2
Qu’entendre par « détection » dans l’optique de la mission du second quadrant ? Leur rôle est principalement de patrouiller dans la Cité et de garder un œil grand ouvert pour les familles dites « suspectes ». Soit qu’elle reste cloisonnée, soit qu’un de ses membres ne sorte jamais, enfin bref, soit qu’elle montre le quelconque signe de contamination. En clair, si une famille semble cacher quelque chose, c’est qu’elle héberge peut-être un thérian.

Les membres du quadrant 2 se distinguent parmi les autres exorcistes pour deux choses en particulier : leur bonhommie et leur proximité avec les gens. Contrairement aux autres, ces exorcistes-là jouissent d’une assez bonne réputation, principalement liée au fait qu’on ne les a jamais vu éviscérer personne. L’histoire ne dit pas que s’ils ne sont pas la balle qui explose un crâne, ce sont définitivement eux qui appuient sur la gâchette.

QUADRANT 3
La division chargée des enquêtes est bien plus une unité spéciale de la police qu’autre chose… Ils officient dans les commissariats, ressemblent à des policiers et exécutent de façon quotidienne les même tâches qu’un policier, à un tel poil que la seule façon de les différencier de leurs collègues est l’aspect différent des jalons décorant leurs épaulières.

Afin de mener à bien leur travail, les exorcistes du troisième quadrant bénéficient d’une courte formation supplémentaire leur permettant, dans le cadre d’une enquête incluant des thérianthropes, d’être plus compétent que leurs camarades. Ils peuvent ainsi différencier des empreintes d’animaux de celles d’un thérianthrope transformé, identifier une mort causée par un infecté d’un coup d’œil, etc, etc…

QUADRANT 4
Certainement la division la moins connue, le quatrième quadrant présente la spécificité d’être… lui-même divisé. Divisionception. La moitié du quadrant croit en la science, et que la science, et la science seul, permettra de mettre fin au fléau thérian ! L’autre moitié, quant à elle, s’est replongée dans les ouvrages d’antan. Si les médiévaux ont vu des loups-garous et qu’ils disent que c’est du à l’œuvre du diable ou de la magie, c’est qu’ils doivent avoir raison.

Science contre magie. Logique contre mysticisme. Un duel fait rage entre les deux côtés du quadrant et, pour l’instant, rien ne donne plus raison à l’un qu’à l’autre : leurs résultats sont nuls ! Jusqu’à présent, aucune des deux tendances n’a fait un pas vers la résolution du problème.

Leurs méthodes sont également similaires. Les tortures, inflictions de douleurs diverses, autant physiques que mentales, sont pratiquées des deux côtés, sous prétexte « d’expérimentation ». Les « sorciers », comme les appellent les « scientifiques », ont également à prendre la grosse tête et à se prendre pour les « seuls véritables exorcistes », tant il est vrai que ce sont eux qui sont plus proche du concept de base, bien qu’ils soient loin d’être tous des bigots religieux.
Eric Von Bunckenmark

Premier Exorciste
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 16/09/2014

Feuille Perso'
Liens:
Orientation sexuelle:
Métier:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum